LA VIE POST-COVID OU COMMENT CHANGER DE PARADIGME

Par Yves MASSOT ; fait à Tours le 3 mai 202 et modifié le 27 février 2021

images-1.jpeg

La crise sanitaire que nous traversons est inédite et va nous obliger à remettre l’église au milieu du village. Il convient de changer de logiciel, dirait-on en informatique ; ce qui a pour finalité d’abandonner certaines fonctionnalités inutiles et d’en créer de nouvelles réclamées à cor et à cri par les usagers. Il est bon de noter que des systèmes, comme le GPS Waze ou Wikipédia sont participatifs, ce qui les rend très populaires. Comme quoi, on peut être centralisé (back office) et très décentralisé (front office). Du coup, si l’on profitait de cette crise majeure et mondiale pour inventer une nouvelle vie ! 

  • Du coup, il y a moins de circulation dans les rues et c’est très bon pour la santé et la planète ! 

  • Du coup, dans mon jardin, le gazouillis des oiseaux dans les arbres a remplacé le bruit des voitures et des camions dans la rue. 

  • Du coup, il n’y a plus de gilets jaunes, de manifestations en tout genre et de grèves ; ça va permettre de relativiser les choses, les événements et les conditions de travail. 

  • Du coup, on est en train de s’apercevoir que d’avoir délocalisé une très grande partie de notre production industrielle n’est pas un bon plan. Sur ce sujet, les syndicats ont leur responsabilité ! 

  • Du coup, on est en train de s’apercevoir que l’Europe sociale et sanitaire est inexistante et c’est bien dommageable. 

  • Du coup, on s’aperçoit que certains pays, moins riches que nous, s’en sortent beaucoup mieux ! Aurait-on un problème de discipline et d’incivilité ? 

  • Du coup, le chef de l’état prend des décisions avec l’avis d’un collège d’experts ; s’il pouvait en faire autant dans la vraie vie ainsi que dans d’autres domaines, ça lui éviterait bien des déboires.

  • Du coup, on est en train de s’apercevoir que notre système de santé est un des plus performants ; il va falloir s’en occuper sérieusement, car le milieu hospitalier est en grande souffrance ! 

  • Du coup, on a trouvé des solutions comme le télétravail, la téléconférence, l’e-mail, le téléphone, le coworking, les plateformes collaboratives, les intranets, les extranets. Depuis le début de la crise sanitaire, je n’ai jamais autant utilisé de systèmes de téléconférence comme Skype, FaceTime, Zoom, Webex, etc. Et si on utilisait ce mode de communication en temps normal, avec parcimonie bien sûr, ça nous éviterait bien des déplacements. De surcroît, on s’aperçoit que les réunions dématérialisées sont mieux préparées, plus courtes et plus efficaces. 

  • Du coup, on va s’apercevoir des vertus de la gestion électronique des documents (GED) et de sa complémentarité avec le télétravail, de la signature électronique avec certificats, de la dématérialisation des factures, des bulletins de paye, de la presse, etc (A Singapour, la pratique du télétravail existe depuis longtemps). 

  • Du coup, je voudrais faire remarquer que le Ministre des Finances Darmanin et ses services ont réussi la dématérialisation complète de la déclaration fiscale et du prélèvement à la source. Pour la première année, l’administration me propose une déclaration complètement réalisée par l’administration fiscale sans aucune intervention de ma part ; juste une simple vérification, sans avoir besoin d’ouvrir le document de référence. Tout le monde en doutait, surtout la presse ! 

  • Du coup, le télé-enseignement s’est mis en place. Ce qui a révélé un sous-équipement notoire du secteur primaire et des familles les plus défavorisées privant certains élèves de cours. 

  • Du coup, on est en train de s’apercevoir que notre cher beau pays est suradministré et il va falloir briser quelques échelons de la pyramide ! (Consultez-moi, j’ai quelques idées sur la question). Pour mettre un peu d’huile sur le feu, je vous suggère quelques pistes – suppression des préfectures et sous-préfectures (une par région est grandement suffisante) – suppression des chambres consulaires - suppression des CESER - suppression des départements en tant que collectivité politique territoriale, suppression des services de l’état dans les départements, etc. 

  • Du coup, si on en profitait pour se faire un bon vieux régime des familles pour retrouver la ligne et la forme. La crise du Coronavirus a révélé que bon nombre de personnes contaminées étaient en surpoids (ce qui est une formule pour éviter de prononcer le terme « obèse »). 

  • Du coup, certains médecins ont adopté les nouvelles technologies comme le système Doctolib avec prise de rendez-vous dématérialisée, télévisite, etc. 

  • Du coup, il serait grand temps d’activer votre DMP (Dossier Médical Personnalisé). C’est un excellent outil pour mémoriser votre carnet de santé dématérialisé (visites médicales, traitements, opérations, vaccinations, relations avec la Sécurité sociale, etc. 

  • Du coup, si l’on s’occupait de notre santé en arrêtant de fumer, de boire et de manger ! Au lieu de se détruire sa santé chez McDonald’s, il serait préférable de se retrouver autour d’une bonne table à la maison avec de bons petits plats bien mijotés. Rappelons qu’un repas pris en commun, c’est bien plus que manger... 

  • Du coup, si on en profitait pour ne plus gaspiller la nourriture et peaufiner l’art et la manière d’accommoder les restes. Demandez-le à vos grands-mères, elles ont le savoir-faire. 

  • Du coup, la solidarité s’organise peu à peu et avant de vouloir aider son voisin, il va falloir faire sa connaissance... 

  • Du coup, si on en profitait pour attraper quelques bons livres des meilleurs auteurs pour régénérer notre niveau culturel. 

  • Du coup, je m’arrête là, mais cette liste n’est pas exhaustive. Puisque nous allons encore traverser de graves crises sanitaires, sociales, économiques, et écologiques, il faut en profiter pour tout reconsidérer y compris notre constitution de 1958, notre organisation administrative française. L'Europe est malade et il faut vite la soigner avant que certains pays, comme l’Italie, imitent la Grande-Bretagne... C'est un genre de confinement politique! 

  • Du coup, on vient de s’apercevoir qu’une seule chose était essentielle en ce bas monde ; la vie ! 

  • Du coup, il est bon de rappeler les choses simples, les principes de base de la vraie vie de tous les jours ; l’isolement est favorable à la réflexion, à la méditation et à l’introspection. Il faut faire la lessive lorsque le linge est sale, prendre une bonne douche quand on est sale, effectuer un bon rangement lorsqu’il y a le bazar, aérer lorsque ça sent mauvais, faire le ménage lorsqu'il y a de la poussière, refaire la tapisserie lorsque l'ancienne est décrépite et après tout ce charivari, on revit ; c'est une méthode pour voir les choses d’un autre œil. 

  • Du coup, si on commençait dès maintenant !