Le froid, ça conserve !

Boris Johnson déclare avec arrogance, comme à l’accoutumée, qu’il faut profiter de la crise sanitaire pour accélérer la lutte contre le réchauffement climatique ! Comme il a jeté un froid avec le Brexit, ça rééquilibre la colonne de mercure. Il ferait mieux de s’occuper du Royaume et des sujets de sa Majesté, car il est en train de jouer l’isolement et plonger son pays dans un marasme sans précédent. La crise grave que nous traversons impose au contraire le regroupement de nos états avec plus d’homogénéité, de cohérence et de solidarité. Mais voilà, c’est un conservateur et c'est bien pour cette raison qu'il s'entend comme larron en foire avec l'oncle Donald ! Il est vrai que le froid est le domaine des conservateurs. Les spécialistes de la réfrigération vous diront qu'il y a deux types de conservateurs : "le positif ou le négatif"... En politique, c'est à peu près la même chose.

« Toute culture naît du mélange, de la rencontre, des chocs. A l’inverse, c’est de l’isolement que meurent les civilisations. » Octavio Paz



6 vues0 commentaire

Outils utilisés : Éditeur Wix - Design Canva - Photos libres de droit Pixabay - Création citation et humour de la semaine : Yves Massot ©

Pour la veille, Wikipédia et Google Alerts - Pour les textes, les synonymes  Synonymo.fr - les conjugaisons, le Bescherelle.