Quand Diogène quitte son tonneau

Mis à jour : nov. 19

Entre l’être et le paraître : Certains coachs de vie enseignent comment dissimuler nos émotions. Tout ceci est néfaste pour notre santé morale et notre image. Il ne s’agit pas de cacher nos émotions mais d’essayer de les maîtriser et les exprimer à bon escient. Même sans paroles, notre corps parle, notre faciès, nos rictus et nos gestes nous trahissent. Pour éviter de passer pour ce qu’on n’est pas, la meilleure méthode est de rester soi-même. C’est comme le physique, on peut toujours essayer d’améliorer son apparence en se soignant et s’habillant bien, ce qui est un signe positif de sociabilisation, mais quand on est grand, petit, maigre ou rond, ça devient plus difficile de camoufler les particularités de son physique. Pour les émotions, c’est pareil ; il faut bien se connaître, gérer au mieux ses émotions selon les circonstances et son environnement et conserver ses idées, ses valeurs, ses convictions, sa personnalité et sa singularité.

Qui se ressemble s’assemble : est-il besoin de se ressembler pour vivre ensemble ? Sincèrement, je ne le crois pas, et ce serait même l’inverse qu’il faut envisager. A titre d’exemple, lorsqu’on recrute un collaborateur, la tendance naturelle est de choisir quelqu’un qui nous ressemble. Erreur stratégique ! il faut choisir son opposé ce qui permettra d’avoir un éventail de personnalités, de point de vue, de contradiction et donc, une grande complémentarité. Pour vivre ensemble, il ne s’agit pas d’épouser les idées des autres ou à l’inverse imposer son mode de vie et de pensée mais de faire un effort de compréhension, de patience, de tolérance, d’échange et éviter les écueils classiques. Trop de ressemblance vire très rapidement à la l’uniformité laquelle entraîne la monotonie. Au contraire, la différence crée l’émulation, la stimulation, la créativité et la compétitivité.

On a les amis qu’on mérite : J’ai souvent entendu dire dans les stages de management,

« On a les collaborateurs et les clients qu’on mérite ». Notre environnement s’organise par cercles concentriques dont le plus petit est la famille, ensuite viennent les amis, arrivent après les collègues de travail, etc. Plus on s’éloigne cet épicentre, plus les sentiments s’étiolent plus la qualité des relations devient aléatoire ; c'est alors qu'il faut commencer à maîtriser ses émotions.

Le socle : Quel que soit les origines, les idées, les convictions, les confessions, les modes de vie et les personnalités, le plus important est de partager un socle commun de valeurs humaines fondamentales avec lesquelles on ne transige pas. Sans cela, il n’y a pas amitiés, sympathie, empathie, camaraderie, et encore moins d’amour. Pour ce faire, un travail d’introspection doit être entrepris. Je l’ai fait en son temps et voilà le résultat que j’ai obtenu avec l’aide de mon meilleur ami, le Larousse »

Le dico illico presto : Ayant souvent recours au dictionnaire pour apprendre ou vérifier le véritable sens des mots mais aussi pour faire la chasse aux fautes d’orthographe (et les mots croisés), je me suis intéressé de plus près à quatre adjectifs que j’affectionne particulièrement, à savoir : Simple, bon, généreux et sincère.

  • Définition de l’adjectif « simple » : Qui agit selon ses sentiments, sans affectation, sans calcul, sans recherche et dont les manières, les goûts ne dénotent aucune prétention. « Le bonheur, c’est la simplicité » 

  • Définition de l'adjectif « bon » : Qui convient, qui a une valeur, qui veut du bien et fait du bien à autrui. « La bonté veut l’être et le paraître »

  • Définition de l’adjectif généreux : Qui donne volontiers et sans compter. « Ainsi les plus généreux ont coutume d’être les plus humbles, Descartes

  • Définition de l’adjectif Sincère : Qui est disposé à reconnaître la vérité et à faire connaître ce qu'il pense, ce qu'il ressent. « La sincérité trouve toujours de l’écho »

Ça ne vient pas que du dico : Cette approche sémantique me convient parfaitement et c’est certainement pour cette raison que j’aime bien côtoyer les gens simples, bons généreux et sincères. Ça ne sort pas du dictionnaire mais ça vient du cœur et c’est avec une certaine émotion que je vous livre c’est quelques lignes.



5 vues

Outils utilisés : Éditeur Wix - Design Canva - Photos libres de droit Pixabay - Création citation et humour de la semaine : Yves Massot ©

Pour la veille, Wikipédia et Google Alerts - Pour les textes, les synonymes  Synonymo.fr - les conjugaisons, le Bescherelle.